×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 19 Mai 2022   -   06 : 15 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
LES PROBLEMES CONJUGUAUX CAUSENT LA MORT DE THOMAS TADJELAN : AFI AKASSA BENEFICIE DES CIRCONSTANCES ATTENUANTES ET RELACHEE
18 juin 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Afi Akassa a été emprisonnée après la mort  de son mari, Thomas Tadjelan le 12 mars 2012. Devant la cour d’assise, elle a été reconnue coupable des faits puis libérée le mardi 17 juin 2014.

Les faits se sont passés le 10 mars 2012 à Mama-Kopé dans la préfecture de Kpélé où dame Afi a surpris son mari entrain de raconter leurs problèmes conjugaux à une femme de la localité. N’ayant pas apprécié les remarques de sa femme, Thomas Tadjelan l’a roué de coup et tenter de l’étrangler n’eut été l’intervention de dame Akouvi Tore.

Mais, tenant toujours à en découdre avec sa femme, après leur séparation par Akouvi Tore,  le mari l’a poursuivi.   Selon l’arrêt de condamnation, « Poursuivie de nouveau par son mari, la femme se saisit d’une manchette et lui donna un coup le blessant grièvement au bras ; que transporté urgemment à l’hôpital, il succomba en chemin ».

Devant la cour, l’accusée, Afi Akassa, mère d'un enfant agé de 3 ans avant les faits,  a plaidé coupable des faits qui lui sont reprochés. Mais, déclare avoir agi en légitime défense. Ce qu’approuve aussi son avocat, Me Akossiwa Aziabli-Wolou. «  Ma cliente a agi en légitime défense. Le père de la victime a retiré sa plainte et a demandé la liberté provisoire de l’accusé », a déclaré l’avocat de la défense.

Mais, l’avocat général, Yovo Klougan, dans sa requisition, trouve qu’il y a infraction et de surcroit la riposte est disproportionnelle à la défense. Il condamne l’accusé à 5 ans de réclusion criminelle.

La Cour a, au cours de son délibéré, a reconnu l’accusé coupable et l’a condamné à 2 ans de réclusion criminelle. Comme  l’accusé a déjà passé 2 ans en prison, elle a été libérée.

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE