×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Vendredi 27 Mai 2022   -   19 : 13 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Marie Immaculée Olivia Awate, une femme avec des kilomètres au compteur
21 mars 2015   -   Par Kouamivi Sossou

marie

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, Unicef-Togo a réalisé un reportage sur certaines femmes togolaises exceptionnelles. Lire l’article sur l’un des  chauffeurs du Programme des nations unies pour le développement (Pnud) à Lomé, Mme Marie Awate,   qui se trouve parmi les (6)   six femmes avant-gardistes togolaises.

Marie-Immaculée est chauffeur au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à Lomé. Une femme chauffeur, ce n’est quand même pas habituel ! Comment Marie Immaculée y est arrivée ? Elle le raconte bien volontiers : « J’ai cherché du travail pendant longtemps en vain. Pourtant je devais survivre ! Quand vous ne voulez pas tomber dans la délinquance et garder votre dignité, vous ne faites pas la fine bouche. J’avais une moto alors je me suis dit : pourquoi ne pas devenir conducteur de taxi moto en attendant de trouver mieux ? Au début, mes collègues étaient méfiants mais au bout du compte mon succès a été tel auprès des clients que tout le monde a commencé à me respecter et à me réclamer. J’étais la seule femme à exercer ce métier mais cela ne me dérangeait pas car j’avais toujours voulu exercer un métier hors norme.

Et aussi incroyable que cela paraisse, ce sont les mêmes qui au départ trouvait ma profession déplacée qui sont venus m’informer qu’un poste pour chauffeur se profilait au PNUD. C’est vrai, j’avais mon permis de conduire pour voiture et depuis un moment déjà, je m’étais lancée dans le télé-taxi, ralliant Cotonou à Accra en passant par Lomé. Mais de là à me faire engager au PNUD !… J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai postulé et me voilà aujourd’hui. Maintenant je me suis habituée, et quand je suis en mission sur la route, je ne crains rien. J’aime ça ! Mes collègues me soutiennent et collaborent avec moi en toute simplicité et bonne camaraderie. On arrive à coup sûr à ses objectifs quand on le veut. Simplement, il faut s’y mettre. Il faut aimer ce que tu fais pour bien le faire et plus d’ailleurs. Aujourd’hui, plus de femmes exercent des métiers considérés comme étant dédiés aux hommes. L’on a toujours cru que ce métier de chauffeur est fait uniquement pour les hommes, mais non, la femme aussi peut le faire, j’en suis la preuve et d’ailleurs à Lomé, je ne suis plus la seule. Cela semble un peu bizarre mais, nous devons tout simplement changer nos mentalités. Si l’expression “femme chauffeur” sonne encore bizarrement à nos oreilles, c'est que les clichés liés au genre des métiers nous sont imposés dès le plus jeune âge. Les stéréotypes nous empêchent parfois d'exercer le métier de nos rêves. On entend parler des filles qui font un métier dit « d'homme ».

Souvent, l'image masculine d'un métier est tout simplement due au fait qu'il a été longtemps réservé aux hommes. Nous ne devons plus penser ainsi de nos jours. Nous devons plutôt choisir nos métiers loin des préjugés et nous laisser guider par nos désirs et nos rêves ! Mon message à l’endroit des filles: « Enlevez la peur de votre esprit parce que c’est comme un habit qu’on porte. Les filles, vous devez oser. J’ai osé et j’ai atteint mon objectif. Je sais que j’irai encore plus loin. Pour réussir, il faut toujours y croire et rien, hormis Dieu ne vous arrêtera.

Source : Unicef-Togo

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE