×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Dimanche 21 Juillet 2024   -   03 : 38 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Musique-groupe Noliva:  » Notre musique est un melting pot… »
22 mai 2016   -   Par Kouamivi Sossou

Noliva, un jeune groupe musical qui puise son inspiration dans l'héritage culturelle togolaise. Comme tout débutant, le groupe roule sur ses propres moyens pour réaliser ses sorties et ses enregistrements. Le groupe demande à la population togolaise de consommer local: "Les Togolais doivent apprendre à consommer plus la musique de son pays…". Lire l'interview que le bassiste et chargé de communication du groupe, Atassé Kuadjovi Ayédéou a accordé à votre site. 

 Golfenews: Qu'est-ce que Noliva? 

 Noliva: Noliva en fait est une forme contractée du nom de Dieu qui était (NO), qui est présent (LI) et qui revient (VA) dans le jargon Ewé. C'est donc ces thématiques que nous avions mises ensemble pour prendre ce nom "Noliva".

 Golfenews: Quel genre de musique faites-vous et pourquoi ce choix?

 Noliva: Notre musique en fait est un melting pote de notre patrimoine culturel plus axé sur nos rythmes traditionnels du Sud Togo,. Ça ne veut pas dire dire qu'on a quelque chose contre la culture du Nord mais une musique importée comme le Jazz, le Blues… Notre musique est définie comme une musique Afro vernaculaire et vous pouvez le remarquer à travers nos harmonies.

Golfenews: Comment est ce que le groupe a été formé ? Ça a été facile ? 

 Noliva: Le groupe Novali a été formé depuis une belle lurette. Nous n'avons pas assez de difficultés au cours de nos prestations surtout que nous avons travaillé ensemble. Nous nous sommes en fermé dans la salle de répétition pendant plus de trois ans avant notre départ pour le Ghana. Nous avons une base solide. Comme dans tout groupe naissant, Nous avions commencé ensemble avec d'autres personnes qui ne font plus parti du groupe aujourd'hui pour des raisons personnelles, ce qui fait que nous devions faire des ajustements structurels souvent jusqu'à ce que l'on ait les personnes qui épousent vraiment la vision de Noliva. 

Quand nous avons un concert, on se retrouve et on fait ce qu'on appelle des "dress rehearsal " et hop sur scène car le fait que certains d'entre nous soient à Lomé plus souvent est dû aux préoccupations personnelles de chacun mais nous nous retrouvons toujours pour revoir notre répertoire musical et actualiser nos acquis.

 Golfenews: Parlant de ce répertoire, dites-nous si vos chansons sont vos propres compositions ou des reprises?

 Noliva: Tout le répertoire de Noliva(une quinzaine de titres), est un répertoire fournit de chansons propres à nous. Nous ne faisons pas de reprises.

 Golfenews: Pourquoi avez vous choisi les chansons personnelles et non les reprises?

 Noliva: Sourire… Ce choix parce que nous sommes des professionnels. Il faut en un moment donné faire un leg aux générations à venir, pas avec des reprises tous azimuts. Entant qu' artiste, il faut quand même rester dans la mémoire du public par une oeuvre créative lorsqu'on ne sera plus de ce monde.

 Golfenews: Quelles sont les appréciations du public et de vos fans depuis vos trois années de prestation?

 Noliva: Vue que nous sommes pas trop souvent à Lomé et qu'on commence par se faire connaître, nous avons qu'en même des fans qui nous soutiennent. Nous ne pouvons pas du coup dire que c'est nous qui sommes les meilleurs, mais ceux qui mous suivent nous apprécient beaucoup.

 Golfenews: En dehors du Togo, Noliva a t-il été une fois sur scène au cours d'un festival sans la sous- région ouest africaine ?

 Noliva: Vue que nous sommes basés pour la plupart à Accra, nous avons joué sur des scènes plus là bas. 

 Golfenews: Vos attentes!

 Noliva: Comme tout artiste, nous espérons que petit à petit les gens nous connaitrons. Nous sommes plus motivés car sans le public nous ne sommes rien. Les Togolais doivent apprendre à consommer plus la musique togolaise comme beaucoup de pays de la sous-région. Il faut que nous ayons une authenticité au Togo. 

 Golfenews: Comme tout artiste, votre groupe a des difficultés financières pour aller au studio et se faire enregistrer?

 Noliva: Comme tout jeune groupe oui. Nous faisons tout aujourd'hui par nos propres moyens mais on espère qu'un beau jour un prince charmant viendra à notre aide.

 Golfenews: Un mot à vos fans!

 Noliva: À tous ceux qui connaissent et suivent Noliva, nous disons merci. Vous n'imaginez pas notre bonheur à chaque fois que nous devons faire une scène à Lomé. C'est magique l'effet que ça fait de se retrouver parmi les siens, toute cette chaleur. Nous vous aimons. 

 Golfenews: À quand un album sur le marché?

 Noliva: Nous avons prévu sortir notre premier album bientôt. Même si nous manquons cruellement de sponsors, il nous faut montrer au charmant public togolais nos talents. Nous profitons pour lancer un appel aux bonnes volontés qui peuvent nous soutenir.

 Golfenews: Je vous remercie

 Noliva: C'est Noliva qui vous remercie pour tout et surtout longue vie à votre journal. Je vous remercie!

 Interview réalisée par Maurice Agbossou

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2024   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE