×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   05 : 23 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Présidentielle 2015 : Alberto Olympio mobilise en Europe
19 septembre 2014   -   Par Kouamivi Sossou

Le président et candidat du Parti des Togolais à l’élection présidentielle 2015,  est sur deux fronts. Pendant qu’il va à la rencontre des Togolais à l’intérieur du pays,  Alberto Olympio conduit une action diplomatique en Europe.

Certains se demandent encore ce qu’il espère en entrant tardivement en scène dans la perspective de la présidentielle de 2015, mais Alberto Olympio, lui imperturbable croit en ses chances.  Le candidat désigné du Parti des Travailleurs à peine a-t-il bouclé une tournée au plan national, qu’il aborde une tournée européenne.

Ce 19 septembre, cet autre fils Olympio était dans les murs des autorités portugaises. Visiblement satisfaits de l’accueil et du contenu des échanges, le PDG de AXXend (société dédiée à l’ingénierie informatique et aux télécommunications », qui a rencontré notamment le ministre portugais des affaires étrangères, Rui Chancerelle de Machete, s’est dit satisfait sur sa page facebook.

Présenté comme un proche du président malien Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) et de celui du Niger Mahamadou Issoufou, le premier candidat déclaré à la présidentielle de 2015 Alberto Olympio, aurait également rencontré en France,  Laurent Viguié, sous-directeur chargé de l’Afrique occidentale au Quai d’Orsay. Le but visé par celui qui croit en ses chances de victoire en 2015, est de mobiliser les décideurs européens autour de la prochaine élection présidentielle togolaise.

Si la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a été recomposée dans un consensus relatif entre les principaux acteurs politiques, l’élection des membres de la Cour Constitutionnelle par l’Assemblée nationale, a été boycottée par les députés de l’opposition. Le juge Abdou Assouma a nonobstant été porté à nouveau à la tête de la Cour Constitutionnelle.

L’élection présidentielle est prévue au Togo en mars 2015.

Source: lecanard.fr

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE