×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Jeudi 30 Juin 2022   -   07 : 57 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
TOURNEE DE PROMOTION DU PRODUIT APSEF : PLUSIEURS PREFECTURES DONT L’AKEBOU ET LE WAWA VISITEES
17 juin 2014   -   Par Kouamivi Sossou

 Le Fonds National de la  Finance Inclusive,  après le lancement de son premier produit l’Accès des Pauvres aux Services Financiers (Apsef)  le 26 avril 2014  est rentré dans sa phase active.   

Pour lever l’équivoque sur les modalités des bénéficiaires,  le ministre du développement à la base a senti le besoin de faire le porte à porte pour rassurer la population.

C’est justement ce qui l’a amené à faire des tournées d’explication à l’intérieur du pays pour mieux expliquer le produit Apsef  aux populations.

Pour la  première phase de sa tournée Mme Dogbé a d’abord sillonné les chefs-lieux des régions  et  les préfectures du Togo. C’est ainsi que du 11 au 14 juin 2014,  Mme Dogbé et une forte délégation ont eu a visité les préfectures de l’Ave, Danyi Apeyeme, le Kpelé, l’Amlame, le Badou et l’Akebou.

Partout où Mme Dogbé est passée, elle est porteur d’un message de confiance basé sur  la réalité de ce produit qui n’a pas de connotation politique ,sans discrimination de sexe de race de religion et dont le but est  de fournir des services de crédit et d’épargne, fournir de l’éducation financière aux membres dans les domaines de la gestion entrepreneuriale ,de la gestion de la micro-entreprise, de développer une confiance en soi des membres ainsi que les attitudes et aptitudes d’auto-prise en charge qui à terme va développer la confiance inter relationnelle qui permettra aux populations de se mettre ensemble pour créer de la richesse.

Pendant 3 heures de temps au moins pour chaque localité visitée,  Mme Dogbé et sa suite ont rassuré les populations quant aux spéculations qu’entretiennent les ‘’mauvaises langues’’ autour de ce produit.

Tirant un premier bilan positif dans la mise en œuvre de l’Apsef, Mme Dogbé a insisté sur l’organisation des groupes solidaires à ne pas confondre avec les initiatives coopératives. Le premier étant un regroupement par affinité résidentielle, de secteur d’activité et le second étant plus évolutive et beaucoup plus organisé mais la finalité étant le besoin de ressource financières pour soit débuter une activité génératrice de revenue beaucoup plus constaté au niveau des groupes solidaires et renforcer les activités déjà amorcer.

Mme Dogbé a rappelé aux populations   que l’Apsef  est une réponse nationale aux couches marginalisée par le système classique qu’entretenait les microfinances dont les conditions d’accès était à la limite du Togolais moyen et beaucoup plus complexe.

Elle a signifiée qu’aujourd’hui toute catégorie de Togolais intentionné d’auto prise en charge et du désir de développer une activité trouve la réponse à l’épineux problème de fond de démarrage dont est confronté la plupart du temps tout débutant d’entreprise. C’est un  catalyseur, un outil de développement harmonieux du Togo et permettra à chaque Togolais de jouer sa partition pour un Togo émergent à l’horizon 2030.

Dans un premier satisfecit, Mme Dogbé a signifiée qu’en fin mai de millier de bénéficiaires sont formés par tous les microfinances pris globalement et  50000 personnes sont en train d’être satisfaites .Elle a laissée entendre qu’il y a lieu de passer à la vitesse de croisière pour toucher la cible.

Selon Mr Kiniglo Kodjo Felix, chef d’agence Wages Atakpamé « On tient à la formation qui pour lui est le soubassement de la réussite de tout entreprise ».

Pour Mme Nenonené Akoélé revendeuse de nourriture et de boisson à Kougnohou : « Vu l’amère expérience que certains de nos proches ont eu avec les microfinances, on était craintif, pessimiste quant à l’Apsef, mais la venue de la ministre nous rassure et nous n’avons plus de doute à se faire ».

Dans son périple, Mme le ministre a eu a marqué des stationnements au niveau des groupements pour constater de visu le déroulement de leurs activités. C’est le cas du groupement ‘’Essossinam’’ dans l’Amou, transformateur  de noix de palm, le groupement des ‘’femmes transformatrices de gingembre’’ de Badou.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE