×
Accueil Afrique Agriculture Amerique Asie Dernieres dépêches Diplomatie Education En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mercredi 21 Août 2019   -   20 : 08 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
Togo-conflit autour de la pierre sacrée: la princesse Pamela clame son innocence
31 août 2018   -   Par Kouamivi Sossou

A quelques jours de la prise de la pierre sacrée en pays guin, les clans s’affrontent. Il y en a deux. Pourquoi s’affrontent-ils? L’une des deux parties a organisé une conférence de presse pour donner sa version des faits.

La récente sortie du Roi Gê Fiogan Sédégbé Folly-Bébé XV qui a remis en cause l’organisation de la prise de la 335 ème pièrre à Glidji Kpodji par son ancien directeur de Cabinet, Kangni Alléluia qu’il a demi de ses fonctions, sonne mal dans les oreilles de ceux qui ne veulent pas entendre et qui accusent dame Paméla.

En conférence de presse le jeudi 29 août à Lomé, la princesse des Lacs a fait le point sur des rumeurs qui ont fait la une de certains journaux de la capitale. Ces rumeurs l’accusent d’être derrière cette sortie de Gê Fiogan qui a déclaré « ne pas reconnaître en tant que garants des us et coutumes du peuple guin les organisateurs de l’édition 2018 de la prise de la pierre sacrée dans la préfecture des Lacs.

La princesse, engagée dans le développement du peuple guin à travers ses œuvres de charité à l’endroit des enfants démunis et des veuves du milieu, a prévenu ses détracteurs à faire taire ces fausses informations a l’encontre de sa personne.  » Je n’irai pas en arrière dans mon engagement aux côtés du roi Gê Fiogan car ma présence est de sa volonté et non de la mienne » a declaré la princesse Paméla avant d’ ajouter que « je préviens tous ceux qui de près ou de loin m’accusent d’être derrière les déclarations du roi, garant des us et coutumes dans le canton de Glidji que je suis prête à saisir les juridictions compétentes pour qu’ils apportent les preuves ».

Même si pour cette édition les choses semblent être comme l’année dernière, il est à noté que l’organisation de la prise de la pierre sacrée cette année entre deux différents comité fait craindre un regain de violence en pays Guin à Glidji Kpodji. Car selon Gê Fiogan, la légitimité revient au Sieur Amagli Kangni d’organiser les festivités de Épé-Ékpé 2018 et non le Sieur Kangni Alléluia.

Depuis quelques années, la prise de la pierre sacrée en pays guin est devenue une pomme de discorde qui divise les fils et fille d’Aneho. Le camp de Messan Alleluia est contesté par le roi Fiogan Sedegbe Folly XV.
L’année dernière, la prise de la pierre sacrée a eu lieu sous escorte des forces de l’ordre.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 47 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022870024898, 004915217480731
Email: contact@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2019   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE