×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mercredi 27 Mai 2020   -   12 : 10 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
elle est contre le phénomène des ‘enfants sorciers’ au Togo
02 mars 2019   -   Par Kouamivi Sossou

La franco togolaise, Valérie Tete, du Lycée château Bryant à Rennes, a fait une plaidoirie en faveur des enfants accusés de sorcier dans son pays d’origine.

Dans certains villages du Togo, les enfants sont souvent accusés de sorcier. Valérie Tete, au cours de sa plaidoirie, a caricaturé le phénomène.
Elle a raconté l’histoire de Sylvain, un enfant de 7 ans, qui a été accusé de sorcier après le décès de son père. Sylvain vivait dans un village au nord Togo avec sa famille.

Son père polygame a pris 3 femmes. Mais, après son décès, les 2 femmes ont consulté le marabout pour connaître la cause. Le marabout a accusé Sylvain et sa mère d’être les coupables.

Le phénomène d’enfant sorcier n’est pas un tabous. Beaucoup d’enfants sont victimes. Alors qu’à 7 ans, comment un enfant peut-il se défendre face à une telle accusation?

Le Togo a signé des conventions sur la protection des enfants. Le gouvernement doit sévir pour protéger tous les enfants.

Vivien

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE