×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 28 Mai 2022   -   04 : 52 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
De Bouteflika à Biya, l’avion présidentiel, cet attribut indispensable du pouvoir
22 juillet 2014   -   Par Kouamivi Sossou

air afrique

Indispensable attribut du pouvoir ou plaisir dispendieux, l'avion présidentiel est un objet mythique. De Bouteflika à Biya en passant par Déby Itno, les dirigeants africains ne s'en privent pas plus que les autres. Panorama.

"L'avion n'est pas un luxe pour un chef d'État, c'est une nécessité de souveraineté" : c'est ainsi qu'Ibrahim Boubacar Keïta, le président malien, répondait début mai aux questions de Jeune Afrique concernant l'acquisition polémique d'un Boeing 737 pour 30 millions d'euros. Il y a quelques semaines, l'éventuel achat d'un jet présidentiel par le Niger relançait la polémique, sur fond de négociations minières avec l'entreprise française Areva.

Ouganda, Nigeria, Bénin, Côte d'Ivoire, Sénégal, Afrique du Sud, Malawi, Madagascar… Pas un chef d'État acquérant un ou plusieurs avions n'échappe aux critiques et à l'éternelle question : cette dépense est-elle nécessaire ?

La réponse n'est pas à chercher du côté d'une opposition trop encline aux accusations de gabegie mais qui, si elle arrive aux commandes, s'accommodera vite de ce confort. Ces dix dernières années, l'évolution des relations du continent avec le reste du monde explique pour une bonne part ce qu'on pourrait trop vite qualifier de fièvre acheteuse. "Quand les déplacements des chefs d'État se limitaient à l'Europe, la nécessité était moins pressante, raconte un habitué du cercle très fermé de l'aviation VIP. Mais depuis que les relations avec le Moyen-Orient et l'Asie se sont intensifiées, beaucoup ont exprimé un nouveau besoin."


Source : jeuneafrique.com

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2022   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE