×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 20 Octobre 2020   -   08 : 33 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Togo: Plan International s’engage contre le harcèlement des filles sur les réseaux sociaux
15 octobre 2020   -   Par Kouamivi Sossou

De nombreuses facteurs empêchent l’épanouissement des femmes africaines. Les chiffres des violences faites aux femmes dont la cyberviolence font froid dans le dos.

Préoccupés par le sujet, Plan International Togo et ses partenaires ont décidé de dénoncer le phénomène. Selon une étude réalisée dans 31 pays africains, 73% des femmes sont victimes de la violence en ligne et à tout autre victime. Et, il urge de trouver des solutions idoines.

En Afrique, sur les réseaux sociaux comme Facebook, Instagramm et Twitter les images des jeunes filles sont plus exposées Leurs corps et images servent de proie pour ecroquer certains hommes. Les images des jeunes filles sont également utilisées sur les panneaux publicitaires exposant leurs corps.

Alors que dans les pays membres de l’Union Européenne, 18% de femmes ont subi une forme grave de violence sur l’internet dès l’âge de 15 ans, ce qui correspond à 9 millions de femmes.

La journée internationale de la jeune fille est une occasion pour Plan International, ses partenaires dont Plan International et gouvernement de faire des plaidoyers en faveur de la jeune fille. Parce que si rien n’est fait l’image des jeunes filles sera ternie, ce qui n’honorent pas la gente féminine.

Pour la réprésentante du Plan international, Awa Faliba, une étude réalisée dans 31 pays a révélé que le harcèlement et la violence envers les jeunes filles est réelle. Selon Faliba, la cyberviolence est un nouveau fléau qui nuit aux jeunnes filles et qui doit etre combattu par les pouvoirs publics.

Cette rencontre de ce jeudi 15 octobre s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la jeune fille 2020, sous le parrainage de la Ministre en charge de l’Action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Adjovi-Lolonyo Apedoh.

Edoh

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE