×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Samedi 25 Mai 2024   -   17 : 10 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Grève des enseignants au Togo: le gouvernement menace
15 décembre 2016   -   Par Kouamivi Sossou

Les revendications des enseignants des écoles primaire et secondaire deviennent inquiétante sur l'étendue du territoire depuis la rentrée scolaire 2016-2017. Le gouvernement sort le "bâton". Que feront les syndicats? 

Après quelques semaines de grève, le gouvernement a fait une sortie médiatique pour éclairer l'opinion publique. 

La sortie médiatique des ministres de la fonction publique et de réformes administratives Gilbert Bawara et des enseignements primaires et secondaires Komi Tchakpélé, le mercredi 14 décembre 2016 n'est pas passée inaperçue. 

"Le gouvernement n'ouvrira aucun cadre de discussions avec les quatre syndicats grévistes", a martelé Gilbert Bawara avant d'ajouter que "pour le gouvernement, il n'est pas question de discuter avec les syndicats qui n'ont aucune base légale".

Il ressort de cette sortie que les dispositions idoines sont entrain d'être prises pour la sécurisation des établissements scolaires afin de garantir un bon déroulement des cours par les enseignants. 

Les enseignants non grévistes seront aussi sécurisés et un contrôle strict de présence et des cours s'effectuera dans les différents établissements.

Les enseignants grévistes qui ne réclament que les primes de logement de travail et le recrutement de nouveaux enseignants auxiliaires seront-ils contraints par cette sortie des membres du gouvernement à baisser les bras? 

L'année sera t-elle profitable aux élèves des écoles publiques? Car, comme l'ont dit les enseignants, les cours seront considérés comme fait. 

Le gouvernement doit penser à l'avenir des apprenants qui subissent les effets de ces grèves qui sont devenues répétitives.

Mais, que feront les enseignants après cette sortie sur fond de menaces des ministres? 

 

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, rue Atimé, Tokoin-Gbadago, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2024   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE