×
Accueil Afrique Agriculture Ailleurs sur le web Amerique Asie Chronique Coronavirus Dernieres dépêches Diaspora Diplomatie Education Élection présidentielle de 2020 au Togo En kiosque Environnment Europe Evènement Golfenews auf Deutsch Golfenews in English Humour / Histoires drôles InnovAfrica 2014 Justice LE COIN DES ANGLOPHILES Médias Music-clip vidéo Musique Poème Portrait Présidentielle 2015 au Togo Reportage vidéo Santé Transport
 

 

Buton haut de page
Météo
Mardi 24 Novembre 2020   -   20 : 36 à Lomé
Facebook Twitter Instagram Linkedin Youtube
A propos   |   Contacts   |   Blogs
Pour la Liberté et le Pluralisme
DANS L'ACTU :
Interview de Valentin Vieyra:  »Oui, je suis un artiste, mais j’ai des activités parallèles », Valentin Vieyra
20 juin 2020   -   Par Kouamivi Sossou

Un communiqué du ministère de la culture a mis en boule les acteurs culturels au Togo. Votre média en ligne, Golfenews, a posé 3 questions à un artiste togolais, Kossi Vieyra, surnommé Valentin Vieyra. Il est un artiste humoriste stand uper et formateur en techniques d’écriture humoristique qui a démarré sa carrière en 2014. Il a valablement représenté le Togo au parlement du rire. Lisez l’interview!

Comment avez-vous perçu le communiqué du ministère?

Pour être sincère,  j’ai eu vraiment honte de ce Courier du  ministère et je me suis senti humilié. Car,  il donne l’impression que même notre ministère de tutelle ne reconnait pas ce que nous faisons comme étant un métier. Et je me suis demandé si c’est le cas alors,  le ministre même ne connait pas ses répresentants. Parce que;  je ne suis pas sûr qu’on demanderait à un Comptable d’une société de se reconvertir parce qu’il y a une crise sanitaire.

Se reconvertir c’est de changer carrément de métier et ceci par insatisfaction de son premier métier. C’est juste une crise et cela va passer, donc c’est moqueur de nous proposer la reconversion comme solution. Nous tous,  nous faisons un métier et il faut le reconnaitre et nous respecter.

Avez-vous deux cordes à votre arc?

Tout secteur d’activité nécessite forcément une activité parallèle,  car c’est difficile de joindre de nos jours les deux bouts avec une seule activité.
Les enseignants le font et même les fonctionnaires ont de petites commerces à côté. Oui, je suis un  artiste, mais j’ai des activités parallèles.

Je suis comptable gestionnaire de formation ,j’interviens dans certaines sociétés de la place pour des opérations de fin d’exercices. J’aime beaucoup investir et je suis dans le commerce plus précisément dans la quincaillerie et le divers.

Votre art nourrit-il son homme?

Oui l’art comme métier nourrit son homme. Juste il faut être stratégique. Si en deux ou trois prestations je peux gagner suffisamment de sous pour gérer mes besoins pourquoi je ne dirai pas que l’art,mon métier me nourrit. Mais bon nombre d’artistes investissent pas et tombe facilement dans le gaspillage et le luxe.
L’art est un domaine dont le revenu n’est ni fixe ni stable.  Donc faut juste savoir gérer. Moi je dirai même nous sommes même les mieux payé sauf qu’on a un soucis de gestion. Sinon l’art nourrit son homme,à moins que ce soit juste un passe temps pour toi.

Merci Valentin!

C’est moi qui vous remercie.

Agence de presse GOLFENEWS
Casier numéro 83 (Maison de la presse)
42, Rue Atimé, Tokoin-Gbadago.
24BP77, Lomé - Togo.
Tél.: 0022893643812, 004915217480731
Email: redaction@golfenews.info
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Youtube
© 2013 - 2020   Golfenews - Tous droits réservés.
Powered by eZONE